Les 6 idées reçues sur le lifting mammaire

tout sur les facettes dentaires tunisie
Que faut-il savoir avant la pose des facettes dentaires ? Nous vous disons tout !
20 février 2020
attenuer cicatrices
Que doit-on faire pour atténuer les cicatrices ?
12 mars 2020
Montrer tous les articles
correction ptose mammaire

De nombreux facteurs peuvent causer un affaissement mammaire et un relâchement cutané au niveau des seins.

La ptose mammaire est souvent gênante pour la plupart des femmes. Malgré cela, un grand nombre de femmes souffrant d’un affaissement de la poitrine ne savent pas si elles ont ou pas besoin d’une correction de la ptose mammaire, et ce, à cause de plusieurs idées fausses reçues sur cette intervention.

Lifting des seins : qu’est-ce que c’est ?

Aussi appelé plastie des seins, le lifting des seins est un acte chirurgical qui vise à rehausser la poitrine de la patiente en soulevant le tissu mammaire et le mamelon, en enlevant l’excès de peau et en remodelant le sein pour lui donner un contour ou une apparence plus jeune.

Si vous êtes une femme, vous êtes dérangée par l’état de votre poitrine et vous envisagez réaliser une chirurgie des seins.

Nous abordons sur cet article les idées reçues sur le lifting mammaire afin de permettre de prendre la meilleure décision en fonction de vos attentes.

Un lifting des seins n’est pas différent d’une augmentation mammaire.

FAUX !

Une augmentation mammaire permet de donner du volume au sein (en cas d’une hypoplastie mammaire). Tandis qu’un lifting des seins vise à corriger une ptose mammaire (affaissement mammaire).  

Un lifting des seins peut également être combiné à une augmentation, ce qui signifie qu’un implant peut être posé en même temps que le sein est lifté. De nombreuses femmes optent pour cela afin de mieux galber leur poitrine et retrouver une belle silhouette.

Le lifting mammaire demande que l’on coupe les mamelons

FAUX !

Il y a sur internet tellement de contenus sur le lifting des seins. Attention ! ne croyez pas en ce disent les gens qui ne sont pas spécialisés en la matière.

Pourquoi le chirurgien ne peut pas couper les mamelons ? C’est tout simplement parce qu’en enlevant entièrement les mamelons, cela va faire à ce qu’ils n’aient plus de sang, et donc ils ne seraient plus réactifs et la femme ne pourrait plus allaiter un bébé.

La vérité est que les mamelons sont maintenus sur ce que nous appelons un pédicule, un approvisionnement en sang avec une artère et une veine, pour permettre au mamelon et à l’aréole d’obtenir du sang et de l’oxygène. Ainsi, le mamelon et l’aréole sont déplacés vers le haut avec du tissu mammaire et d’autres tissus qui l’entourent.

Nous pouvons donc dire que les mamelons ne sont pas coupés pendant l’intervention.

Le lifting des seins est douloureux en postopératoire

FAUX !

Une mastopexie est un acte chirurgical dont les douleurs sont peu intenses et ne nécessite que la prise des antalgiques pour soulager les douleurs postopératoires, mais aussi pour traiter l’inflammation et l’enflure.

La patiente éprouve plus de douleurs lorsque la correction de la ptose mammaire est combinée avec une augmentation mammaire.

La patiente ne pourra rien faire pendant au moins une semaine

FAUX !

Il y a des activités que la patiente ne peut pas faire comme des exercices intenses (sport, …). Mais, elle peut effectuer ses tâches quotidiennes qui ne nécessitent pas beaucoup d’efforts physiques telles que la cuisine, la marche lente, le shopping, etc.

La patiente ne pourra pas lever les bras pendant deux semaines

FAUX !

La chirurgie des seins ne touche aucunement les muscles des épaules. Les bras peuvent sembler lourds ou tendus immédiatement après la chirurgie, mais elle devrait pouvoir les soulever afin de faciliter leur usage.  Sinon, les épaules peuvent geler lorsqu’aucun mouvement n’est effectué après la chirurgie.

Pas d’alcool et de vitamines

Celui-ci est partiellement vrai et partiellement faux.

En ce qui concerne l’alcool, il n’est pas recommandé aussi bien en préopératoire en ce qu’il peut être déshydratant qu’en postopératoire pour éviter une mauvaise cicatrisation.  

S’agissant des vitamines, tout dépend du type de vitamines que vous voulez prendre, car il y a ceux qui sont déconseillés parce qu’ils augmentent le risque de saignement postopératoires.

Il est donc nécessaire de voir avec votre chirurgien esthétique le type de vitamines qui ne peut pas nuire à votre situation.  

Notre conseil

Nous savons que les nouvelles technologies donnent à tout le monde un accès illimité à l’information. Mais, la question de la fiabilité demeure.

Ainsi, nous vous conseillons de faire des cliniques spécialisées en chirurgie esthétique votre source d’informations privilégiée afin de ne pas vous exposer à des fausses idées qui, souvent, sont anxiogènes.