La Barbie de Berlin poursuit sa mue grâce à la chirurgie esthétique

Paris Herms ne fait rien comme les autres. Cette allemande de 27 ans a dépensé près de 50.000 en chirurgie esthétique pour devenir la femme la plus féminine d’Allemagne. Avec ses airs de poupée de cire et ses seins opulents, la jeune femme n’est pas loin d’avoir réalisé son rêve.

Une enfance difficile à l’origine de sa fascination pour Barbie

A cause d’un physique pas très avantageux, Paris Herms était victime de harcèlement et de moqueries pendant son enfance. En conséquence, la jeune fille souffre de complexes et perd sa confiance en soi. A la recherche d’un idéal de beauté auquel s’identifier, elle se tourne vers sa poupée Barbie, ultime incarnation de la féminité : « Je rêvais d’une beauté pure. Je voulais ressembler à une poupée pour être impeccable », se rappelle Paris Herms.  Adolescente, elle est encore intimidée par ses pairs à cause de sa maigreur et de ses cheveux crépus, mais surtout ses petits seins… C’est pourquoi elle décide, à tout juste 18 ans, de recourir à une augmentation mammaire.

Quelles opérations de chirurgie esthétique pour Paris Herms ?

Afin d’avoir l’apparence dont elle rêvait, la bimbo allemande a beaucoup dépensé en chirurgie esthétique. Sa poitrine surdimensionnée est le fruit de trois augmentations mammaires. La dernière chirurgie des seins a même porté le poids de sa poitrine à 4 kg, soit 2 kg pour chaque sein… Un record national dont elle est très fière. Au total, la poupée de Berlin a déboursé plus de 45.000€ pour différentes interventions et traitements esthétiques. Mis à part la chirurgie mammaire, Paris a subi une rhinoplastie, une chirurgie du menton, et s’est fait injecter des produits de comblement au visage ainsi que les lèvres. Un investissement payant, puisque la Berlinoise est devenue, grâce à son look atypique, une attraction sur Instagram. Sa présence sur les réseaux sociaux lui assure des revenus réguliers, qu’elle compte utiliser pour financer d’autres opérations. En effet, la jeune femme envisage d’effectuer une énième augmentation mammaire, un lifting des fesses ainsi que le retrait de deux côtes.

La Barbie de Berlin assume totalement son look artificiel

Avoir un look naturel n’a jamais été une motivation pour Paris Herms. La Berlinoise revendique pleinement son côté « fake ». Hormis sa paire de seins surdimensionnés, les traits de son visage semblent complètement figés et ses lèvres sont trop gonflées. Rien de surprenant pour l’autoproclamée « Barbie de Berlin » dont la devise est « plastic is fantastic ! ». Pour mieux épouser le look de poupée, des arrangements cosmétiques complètent le tableau : extension d’ongles, faux bronzage et maquillage imposant…

Fidèle à elle-même, Paris Herms fait tout pour réaliser sa folle ambition, et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. C’est tout à son honneur.