Un aperçu sur la chirurgie esthétique

Dans quelles conditions se déroulera ma chirurgie esthétique en Tunisie ? (PART I)
15 mai 2018
chirurgie esthetique homme tunisie
Les hommes répondent aux sirènes de la chirurgie plastique
1 juin 2018
Montrer tous les articles
chirurgie esthétique Tunisie ou chirurgie plastique réparatrice tunisie

Depuis des années, le secteur de la chirurgie plastique ne cesse de se développer.  N’importe quel défaut inesthétique peut être corrigé d’une manière définitive et sans laisser de traces disgracieuses sur la peau. Nez, cuisses, seins, bras, ventre, aucune zone du corps n’échappe à la baguette magique de la chirurgie esthétique. En Tunisie, comme beaucoup d’autres pays du monde, le secteur du tourisme médical vit un succès euphorique. Ce nouveau type de tourisme se développe pour plusieurs raisons.

La Tunisie est un très beau pays où il fait bon vivre. Le soleil rayonne même en hiver et la température ne baisse jamais au-dessous de 12°C.

L’infrastructure touristique est bien développée. La plupart des hôtels se situent à proximité de la mer. Les gens sont super accueillants. Ils comprennent très bien la langue française et un peu les langues anglaise et italienne.

Les chirurgiens esthétiques Tunisiens comme Dr. Mezhoud et Dr. Thameur kaffel ont été formé à l’étranger. Quant aux cliniques partenaires ( clinique Medespoir Tunisie, Centre International Carthage médical, clinique Hannibal…)  des agences de tourisme esthétique, elles disposent d’une infrastructure médicale moderne. Dans ces établissements, les normes d’hygiène et de sécurité sont respectées conformément aux standards européens.

Il y a aussi la question du prix. Une chirurgie esthétique en Tunisie coûte beaucoup moins cher qu’une chirurgie plastique réalisée en Europe. Le tarif demandé inclut de nombreux services : séjour à l’hôtel, prise en charge à la clinique, transport, accueil, assistance…

L’offre est alléchante. Elle séduit de plus en plus de personnes ce qui fait que la chirurgie plastique en Tunisie est devenue accessible aux patients appartenant à la classe moyenne. Remodeler la silhouette, corriger la forme des seins, affiner le visage et éliminer les rides…ces corrections esthétiques ne sont plus réservées aux personnes aisées.

Chirurgie esthétique et chirurgie réparatrice

La chirurgie réparatrice s’est considérablement développée durant la première guerre mondiale. Elle servait surtout à réparer les malformations physiques dues aux bombes et aux missiles tombés. Les interventions réparatrices les plus pratiquées étaient celles qui servaient à reconstruire les visages défigurés des soldats. A force de pratiques, les plasticiens sont devenus de véritables experts. Après la guerre, ils ont continué à développer leurs techniques et leurs moyens pour effectuer des chirurgies réparatrices de plus en plus probantes.

Pour se protéger contre la discrimination certains juifs ont eu recours à la chirurgie esthétique. Objectifs ? changer les traits de leurs visages.

Après, ce sont les stars qui ont commencé à subir des chirurgies correctrices du corps et du visage et ce, pour des motivations esthétiques. Les publicités faites par des personnes célèbres qui ont bénéficié de plusieurs interventions ont trouvé un large écho auprès du grand public. Après des années, le niveau de vie dans les pays développés s’est beaucoup amélioré. La chirurgie esthétique commençait alors à connaître un succès inouï.

Une chirurgie esthétique pour avoir un corps idéal

Le corps idéal implique une silhouette mince sans graisse et sans cellulite, un visage harmonieux sans rides et sans défauts flagrants (un nez bossu, un menton reculé, des oreilles décollées…). Si certains ont recours à la chirurgie esthétique pour se débarrasser d’une imperfection gênante, d’autres cherchent à conformer leur image physique à un modèle unique. Ces gens sont convaincus que la beauté a son poids dans la société, grâce à elle, ils ont une meilleure vie sentimentale, ils sont plus acceptés, plus intégrés, et plus aimés.

Une opération esthétique est un acte médical avant tout

Sans aucun doute, la chirurgie plastique est entrée dans les mœurs. Dans certains pays comme le brésil, la Corée du sud, la Chine et les États-Unis, elle est devenue un produit de consommation. En Tunisie, ce n’est pas le cas. Cette pratique médicale ne peut être exercée que par un chirurgien tunisien spécialiste en chirurgie plastique réparatrice. Une opération esthétique est un acte médical avant tout. La déontologie professionnelle impose de ne pas le banaliser pour avoir plus de bénéfices. Le bienêtre du patient reste une priorité. Le plasticien doit le conseiller pour lui proposer le traitement qui lui convient le plus et qui répond le mieux à ses attentes. Il est également appelé à l’informer sur les risques et les complications éventuelles.

L’augmentation mammaire, la lipoaspiration, la plastie abdominale, la rhinoplastie, le lifting du visage sont des interventions très demandées par les touristes médicaux. Généralement, elles se déroulent bien. Le patient finit par atteindre son objectif souhaité. Dans des cas rares, ces interventions peuvent entrainer des complications (infections, risques liés à l’anesthésie générale, hématomes, nécrose, phlébite, Asymétrie, mauvaise cicatrisation…). Il est donc très important d’informer le patient et de lui expliquer pourquoi ces complications surgissent et comment faire pour les éviter. Toute intervention esthétique présente des risques qu’elle soit réalisée en Tunisie ou en Europe.