slide4
slide1
slide3
slide2
Le socle d’une famille repose sur la descendance, ce qui signifie que les enfants sont la finalité de tout couple marié souhaitant la pérenniser.

Mais tout le monde n’a pas la chance d’avoir des enfants par infertilité ou stérilité, ce qui peut laisser des séquelles quant à faire chanceler l’équilibre du couple.

Pour franchir cet obstacle handicap, il existe une solution nommée fécondation In Vitro, qui se présente comme une technique de procréation médicalement assistée (PMA).

Cette technique d’assistance médicale à la procréation (PMA) consiste à recueillir les gamètes du couple afin de réaliser une fécondation extracorporelle, avant de transférer les embryons obtenus dans l’utérus.

Le désir d’avoir des enfants est tel que l’on estime à près de 900 000 enfants nés en Europe grâce à cette alternative ô combien importante pour les couples entre 1997 et 2011.

Sauf que les prix souvent exorbitants pour cette techniquement abondamment prisée de nos jours peut décourager certains couples qui disposent d’un budget modeste.

Que faire dans ce cas ? Il serait judicieux de se rendre à l’étranger pour bénéficier d’une fécondation In Vitro en Tunisie à des prix loin d’être hors de portée, contrairement à la France par exemple.

Quels sont les prix d’une fécondation In Vitro en Tunisie ?

Les prix d’une fécondation In Vitro en Tunisie représentent une chance inouïe pour les familles en quête de tarifs cléments, ce qui constitue une opportunité introuvable en Europe comme le démontre le tableau ci-dessous :

Intervention Prix Durée du séjour
Fécondation In Vitro 1850 € Sans séjour
Fécondation In Vitro avec séjour 2850 € 16 nuits et 17 jours

Le tarif de l’intervention inclut par ailleurs d’autres avantages qui sont les suivants :

  • Les honoraires du gynécologue
  • L’accueil à l’aéroport
  • L’hébergement dans un hôtel 5 étoiles

La fécondation In Vitro : C’est quoi au juste ?

La fécondation In Vitro (FIV) est une technique de procréation assistée qui est privilégiée par les couples faisant face à un problème d’infertilité qui désirent avoir un enfant.

Plus précisément, elle permet de pratiquer une fécondation en dehors du corps de la femme, c’est-à-dire une rencontre des spermatozoïdes et de l’ovule en laboratoire (in vitro).

Autrement dit, la fécondation In Vitro peut se résumer en trois grandes étapes : le recueil des cellules sexuelles mâles et femelles (les gamètes), la fécondation et le transfert des embryons.

fecondation-in-vitro-tunisie

La fécondation In Vitro : Elle concerne qui ?

Traitement de référence aussi bien pour les hommes que pour les femmes, la fécondation In Vitro (FIV) est indiquée lorsque les méthodes de procréation médicalement assistées se soldent par un échec.

Le recours à la FIV est recommandé lorsque les cas suivants se présentent :

  • Absence ou obturation des trompes
  • Infertilité de l’homme due à nombre faible de spermatozoïdes
  • Endométriose (maladie gynécologique touchant 1/10 les femmes en âge de procréer)
  • Mauvais fonctionnement des ovaires nécessitant un don d’ovocytes
  • Anomalie génétique pouvant entraîner une grave maladie
  • Impossibilité de conception sans un don d’ovocyte ou d’embryon

Quelles sont les étapes de la fécondation In Vitro (FIV) en Tunisie ?

La fécondation In Vitro en Tunisie comporte au total 7 étapes qui sont les suivantes :

Stimulation ovarienne

Pour y parvenir, un traitement hormonal est administré au préalable à la femme afin d’obtenir un nombre d’ovocytes. En stimulant médicalement les ovaires, les follicules croissent et atteignent leur maturité. Dès lors, l’ovulation peut être déclenchée à une heure précise au cours de laquelle la ponction ovarienne est effectuée.

Ponction des follicules

Pratiquée sous échographie par voie vaginale, la ponction des follicules peut être réalisée sous anesthésie générale ou locale.

Préparation des gamètes

Après l’obtention du liquide folliculaire par ponction, il faut le transférer au laboratoire afin d’obtenir les ovocytes fécondables. Les spermatozoïdes obtenus par masturbation le jour même que la ponction ovarienne sont par la suite congelés et décongelés afin qu’ils demeurent encore mobiles.

Mise en fécondation

La fécondation est réalisée dans un laboratoire, alors que les gamètes obtenus sont mis ensemble dans une boîte de culture et placés dans un incubateur, comme c’est le cas des bébés éprouvette.

Lorsque les spermatozoïdes ne sont pas assez bien équipés pour traverser la membrane de l’ovule, la fécondation In Vitro ICSI (Intracytoplasmic Sperm Injection) se révèle être la meilleure technique possible.

Développement des embryons

La fécondation des ovocytes peut être observée dès le lendemain par leurs noyaux. Il s’agit en fait de zygotes (un pronucléus femelle et un pronucléus mâle) qui se transforment en embryons transférables 3 jours après la ponction.

Transfert de l’embryon

Pratiqué généralement sous anesthésie, il est introduit par le gynécologue à l’aide d’un cathéter dans l’utérus par voie vaginale. L’embryon est alors déposé dans l’utérus où il se développe jusqu’à son implantation.

Congélation des embryons

Les embryons dits surnuméraires quoi n’ont pu être transférés sont congelés et seront utiles plus tard, ce qui évite une nouvelle PMA.

Le taux de réussite de la fécondation In Vitro est-il satisfaisant en Tunisie ?

La Tunisie a la chance de disposer d’excellents gynécologues obstétriciens qui ont une grande contribution dans la réussite de ce pays où la FIV est autorisée depuis la fin des années 80.

En effet, le pourcentage de chance d’aboutir à une grossesse d’environ 25 à 35%, et ce sont généralement les patientes les plus jeunes qui donnent les meilleurs résultats.

On peut donc conclure que le taux de réussite de la fécondation In Vitro en Tunisie est satisfaisant, ce qui explique que la demande est abondante et ne cesse d’aller crescendo.