Augmentation mammaire Tunisie pas chère : avoir des seins plus volumineux

Symbole de féminité par excellence, la poitrine est la partie du corps la plus importante chez une femme et peut être la source de son épanouissement, mais aussi de son complexe.

En effet, les femmes ayant des petits seins ressentent une frustration qui déteint sur leur moral, ce qui explique qu’elles n’hésitent plus un seul instant à confier leur salut à la chirurgie mammaire.

Il n’est pas surprenant que cette intervention soit l’une des plus pratiquées dans le monde pour permettre aux femmes de redonner une forme plus sexy à leur poitrine à travers la pose d’implants mammaires.

Pour pouvoir améliorer son décolleté et la forme de ses seins en évitant de débourser des sommes colossales, il est préférable de subir une augmentation mammaire en Tunisie pas chère.

augmentation-mammaire-tunisie-pas-chere

Prix augmentation mammaire en Tunisie

Le prix d’une augmentation mammaire en Tunisie est très avantageux par rapport à la France. Celui-ci englobe à la fois les frais de l’opération esthétique, les honoraires du chirurgien et de l’anésthésiste, l’hospitalisation à la clinique, l’hébergement dans un hôtel 5 étoiles, les transferts de l’aéroport à l’hôtel et puis à la clinique, ainsi que les suivi postopératoires. Ci dessous un tableau illustrant tous les tarifs :

Intervention

Durée

Tarif

Augmentation mammaire par prothèses rondes (certifiées non PIP)

5 Nuits et 6 jours

2200 €

Augmentation mammaire prothèses anatomiques (certifiées non PIP)

5 Nuits et 6 jours

2400 €

A qui s’adresse l’augmentation mammaire par prothèse ?

L’augmentation mammaire par prothèse concerne en premier chef les femmes qui désirent redessiner leur silhouette et qui présentent un des signes suivants :

  • Une perte de volume des seins suite à un amaigrissement
  • Une asymétrie des seins qui complique parfois l’habillement
  • Une fonte du volume des seins suite à un amaigrissement
  • Une sensation de gêne en débardeur ou maillot de bain

Il y a lieu de préciser que l’augmentation mammaire par prothèse ne peut être réalisée qu’à partir de 17 ans, c’est-à-dire à la fin de la croissance mammaire.

Comment se déroule la phase préopératoire d’une augmentation des seins par prothèse ?

Il est important de consulter son chirurgien esthétique au moins deux fois avant l’intervention pour que ce dernier puisse cerner les attentes de la patiente et déterminer le type de l’implant mammaire qui convient le mieux en fonction de la morphologie de la patiente (le contenu, l’enveloppe et la forme).

Par la suite, le praticien examine les seins en les palpant afin d’examiner l’élasticité de la peau, avant qu’il ne demande à la patiente de faire une mammographie pour dépister un éventuel kyste dans le sein, un bilan sanguin et une visite avec l’anesthésiste.

D’autre part, le bilan préopératoire englobe une étude de la taille des prothèses qui verra la patiente essayer des implants de différents volumes au cabinet avec un soutien-gorge d’essai.

Quelles sont les différentes formes de prothèses mammaires ?

Il existe deux formes de prothèses mammaires disponibles : les prothèses rondes et anatomiques.

Les prothèses rondes :

Les prothèses rondes dites classiques concernent essentiellement les femmes qui cherchent à obtenir un effet pigeonnant.

Elles peuvent être remplies de gel de silicone ou de sérum physiologique et apportent autant de volume sur la partie supérieure que sur la partie inférieure de la poitrine.

Les prothèses rondes donnent généralement d’excellents résultats en particulier chez les femmes ayant un sein bien formé mais avec un volume peu important.

Les prothèses anatomiques :

Présentant la particularité de s’adapter à toutes les morphologies, les prothèses anatomiques sont idéales pour les femmes qui n’ont pas de galbe inférieur du sein.

Les prothèses anatomiques apportent du volume au niveau du pôle inférieur du sein et sont généralement employées dans les reconstructions mammaires après cancer.

Quelles sont les positions classiques des implants mammaires ?

On distingue trois types de positions pour les prothèses mammaires :

  • Position pré-pectorale : La prothèse est placée en arrière de la glande mammaire, juste devant le muscle grand pectoral. Cette position est recommandée pour les femmes ayant beaucoup de glande mammaire.
  • Position rétro-musculaire : La prothèse est placée derrière le muscle grand pectoral. Cette position est recommandée pour les femmes minces avec peu de glande mammaire.
  • Position Dual Plan : la prothèse est placée derrière le muscle sur sa moitié supérieure et derrière la glande sur sa moitié inférieure. Cette position permet d’obtenir l’aspect le plus naturel de l’implant.

Comment se déroule une augmentation mammaire par implants en Tunisie ?

Réalisée sous anesthésie générale, l’augmentation mammaire par implants en Tunisie varie de 45 minutes à 1h30 en fonction de la technique chirurgicale employée.

Pour mieux contrôler la symétrie, l’intervention a lieu idéalement en position semi-assise. Tout d’abord, le chirurgien esthétique commence par effectuer une incision puis décolle les tissus (la peau), avant d’insérer les implants mammaires avant de refermer avec des fils résorbables.

Par la suite, le praticien adapte sa technique en fonction du profil de la patiente à travers 3 incisions cutanées différentes :

  • Au niveau de l’aréole : l’incision est effectuée dans le segment inférieur de la circonférence de l’aréole. Elle permet une bonne exposition de la loge pour le chirurgien, alors que la cicatrice est camouflée par le pigment naturel de l’aréole.
  • Au niveau de l’aisselle : l’incision est effectuée sous le bras nichée dans l’aisselle, ce qui garantit un résultat discret.
  • Au niveau du sillon : l’incision est effectuée dans le sillon située sous le sein. La cicatrice est visible lorsque la patiente est allongée.

Dès la fin de l’intervention, le chirurgien esthétique appose un pansement modelant sur la poitrine avec deux petits tuyaux qui sortent par les côtés (les redons), dont le rôle est de drainer le sang.

Quelles sont les suites opératoires d’une augmentation des seins par implants ?

La patiente peut ressentir des sensations de poids lourd sur sa poitrine lors des premiers jours, surtout si les implants sont placés derrière le muscle.

Pour atténuer les douleurs, un traitement antalgique est prescrit pendant quelques jours. Quant à l’œdème, il finit par disparaître au bout de 3 semaines.

Une gêne à l’élévation des bras peut être ressentie les premiers temps par la patiente, tandis qu’une douche avec le lavage de la zone opérée est autorisée le deuxième jour suivant l’intervention.

Pour éviter une trouble de la coloration des cicatrices, il faut éviter une exposition au soleil ou aux UV lors des 6 premiers mois.

Plus important encore, un suivi clinique et radiographique annuel doit être impérativement observé par la patiente.

Quelles sont les complications possibles à la suite d’une augmentation de la taille des seins par implants ?

Bien qu’elles soient rares, les complications liées à une augmentation mammaire par implants en sont pas à exclure :

  • Asymétrie de volume résiduelle
  • Infection des prothèses
  • Fermeté excessive
  • Apparition d’un hématome

Les résultats d’une augmentation de la poitrine par implants en Tunisie sont-ils concluants ?

Pour apprécier définitivement le résultat d’une augmentation de la poitrine par implants en Tunisie, une période d’attente de deux à trois mois est nécessaire.

Les cicatrices résiduelles demeurent très discrètes, tandis que la poitrine devient souple dès que les implants se sont stabilisés.

Cette intervention visant à améliorer l’aspect de la poitrine offre à la femme opérée plus de choix dans sa manière de se vêtir, et ainsi, recouvrer complètement sa féminité.

augmentation-poitrine-tunisie-avant-apres


Obtenir devis gratuit